STAYER -FR

STAYER -FR

1ER GRAND PRIX DE COLMAR : LA VICTOIRE D'EMILIEN CLERE ET DU DEMI-FOND !


 A IMG_09461.jpg

 

On est passé par toutes les états d'âme  en ce samedi 25 Mai à l'occasion de ce 1er Grand Prix de Colmar.

 

D'abord un peu inquiets quand nous apprîmes que finalement seuls six équipages  seraient du voyage en Alsace, la lecture des bulletins météo achevait de nous démoraliser un brin.

 

C'est que le demi-fond mine de rien jouait gros en cet après-midi sur la piste du Stade du Ladhof.

Il avait à respecter un cahier des charges impératif : ne pas manquer sportivement le premier rendez-vous de l'année, bien sûr !

Mais aussi ne pas rater cette première : celle du demi-fond à Colmar.

 

Alors, quand le ciel se mit à ouvrir grand ses vannes lors de la première manche, allant jusqu'à l'interrompre, nous étions tous, dans les vestiaires ou autour de la piste, plutôt moroses à l'abri des trombes qui s'abattaient.

 

Le plaisir de retrouver notamment Kevin Fouache, le second du France 2018, de faire connaissance avec les "petits nouveaux", les néo-stayers  Josuah Cybill et Axel Richiero, et un nouvel entraîneur, Gilles Richiero, s'en trouvait gâché ...   

  

 

Mais il devait être écrit que ce premier Grand Prix, impulsé et organisé avec enthousiasme par Christian Schlewitz, Président de l' E.C. Colmar, devait forcément être une réussite. La première manche chuntée pour cause d'averse inopportune ? Qu'importe, une solide demi-heure de franc soleil et le revêtement retrouvait toute sa rugosité.

 

Dès lors, les équipages n'avaient plus qu'à "dérouler", direction deux manches toniques, disputées avec une maîtrise et une technicité qui n' excluaient pas une belle combativité.

 

Un public vite converti, une fois assimilée la formation accélérée dispensée au micro avec brio par le talentueux  Michel Meunier (toujours se mettre bien avec sa hiérarchie) s'enthousiasmait crescendo, jusqu'à l'apothéose de la dernière manche, de toute beauté.

Là, avec un culot monstre le néo-stayer Joshua Sybill tenta de faire sauter Kevin Fouache dans le final, avant de "reculer" au terme d'une passe d'armes somptueuse. Et pour parachever la chose le triple champion de France Emilien Clère, nous gratifia d'une belle séquence pour déloger in extremis de sa position de tête un Antoine Gaudillat revenant à son meilleur niveau.

 

Good job, les gars, le contrat est rempli !

 

Au plaisir que nous avons eu à assister à la première d'un tournoi de demi-fond sur la piste alsacienne, s'ajoute la satisfaction d'avoir régalé le public et l'équipe organisatrice, ainsi que des édiles locaux absolument emballés par le spectacle (cf. interview ci-dessous).

 

La saison 2019 est sur les rails ...

 

A se revoir bientôt mais surtout à se revoir l'an prochain pour un second Grand Prix de la Ville de Colmar, c'est notre vœu le plus cher !

 

 

 


 

 

Patrick Police

Secrétaire de l'association France Demi-Fond

pour STAYER FR  Lundi 27 Mai 2019

 

 

Le classement général :

  1.  Emilien CLERE (entr. F. TOSCANO)
  2. Antoine GAUDILLAT (entr. A. GAUDILLAT)
  3. Kévin FOUACHE (entr. S. PACHECO)
  4. Julien BRASSEUR (entr. R. FOUCHER)
  5. Joshua CYBILL (entr. B. FILIATRE)
  6. Axel RICHIERO (entr. G. RICHIERO).

 

L' interview de Mr Gilbert MEYER, Maire de Colmar

A IMG_1035.JPG

 

 

STAYER FR   : "Monsieur le Maire, comment ce premier  Grand Prix de la Ville de Colmar a t-il pu voir le jour ?"

Gilbert MEYER : " Avec le soutien agissant de la Direction des Services Sportifs de la Ville, qui a appuyé l'initiative de Christian Schlewitz, le Président de l'E.C Colmar"

 

STAYER FR   : " J'ai pu m'apercevoir lors de votre intervention au micro lors du protocole que le monde du cyclisme ne vous était pas étranger, et que vous aviez à cœur d'évoquer les heures glorieuses des arrivées du Tour de France sur le vélodrome du Ladhof. Mais le demi-fond, vous connaissiez cette spécialité du cyclisme ?"

Gilbert MEYER : "  Absolument pas. Mais j'ai été littéralement "scotché" par le spectacle proposé cet après-midi, et impressionné par la virtuosité des équipages."

 

STAYER FR   : " Je peux en effet témoigner de votre enthousiasme, du vôtre et ce celui de vos adjoints présents en bord de piste ..."

Gilbert MEYER : " Les coureurs et entraîneurs sont vraiment dignes d'éloges car la piste du Ladhof est difficile, ils en ont d'autant plus de mérite. Et je suis intrigué par les rapports en course que peuvent entretenir le coureur et son entraîneur. Et je crois comprendre que l'effort dans cette discipline doit s'accompagner de beaucoup d'intelligence "

 

STAYER FR   : " Alors pouvons-nous espérer que ce Premier Grand Prix aura une suite ?"

Gilbert MEYER : " Question cyclisme, nous avons prioritairement en tête l'arrivée du Tour de France le 10 Juillet, qui va mobiliser toutes nos énergies. Maintenant, après le spectacle auquel nous avons assisté aujourd'hui, pourquoi pas une suite à cette journée, avec une course de cette nature (le demi-fond n.d.STAYER FR)

Le public a apprécié et Colmar est une ville attachée au vélo"

 

 

Patrick Police

Secrétaire de l'association France Demi-Fond

pour STAYER FR  Lundi 27 Mai 2019

 



27/05/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres