STAYER -FR

STAYER -FR

HISTOIRES DE STAYERS : KNEISKY PERE & FILS, l'interview

 

 

 

Martial, ici à Dijon en Septembre 2010,

entre David Derepas et Emilien Clère 

 

 

 

INTERVIEW   : la Famille KNEISKY

 

 

 

1. Martial                                       2. Morgan

 

NOM   : KNEISKY                                               NOM : KNEISKY

 

PRENOM : Martial                                              PRENOM : Morgan

 

 

 

LIEU DE NAISSANCE : Besançon                    LIEU DE NAISSANCE : Besançon

 

DATE DE NAISSANCE : 29/12/65                      DATE DE NAISSANCE : 31/08/87

 

 

 

DOMICILE : Besançon                                       DOMICILE : Chambéry / Besançon

 

 

 

Club Actuel    : VC Ornans                                 Club Actuel : Chambéry cycliste formation

 

Clubs Précédents : Amicale Cycliste Bisontine Clubs Précédents : Amicale Cycliste Bisontine

Catégorie : 2ème                                                Catégorie : Elites

 

 

 CF DF J DEMANGEOT A GORICHON ET B FILIATRE  DSC_0487.JPG

                                              

  MARTIAL

 

- L'INTERVIOUWEUR : " Martial, combien d’années passées sur les routes et les pistes ? "

- MARTIAL : " C'est ma vint-huitième licence " 

 

- L'INTERVIOUWEUR  : "  Les victoires, les souvenirs les plus marquants ? "

- MARTIAL : " Ben ... c’est  quand j’étais cadet, mon père était président du club organisateur. Elle se déroulait dans le village où j’habitais;  j’ai été échappé dés le départ tout seul, et je me suis fait rattraper à trois kilomètres de l’arrivée, et tout le village m’attendait pour la première  place " … Une année le tour de France arrivait à Besançon et, en attendant, il y avait une course de demi- fond, et j’ai gagné avec mon père comme stayer " ...  " une chute a l’entraînement sur le vélodrome de Besançon en demi - fond "  ... " le jour où Morgan est sorti de la clinique à sa naissance. Le soir même il était au bord de la piste de Besançon a une course de demi-fond ... dans son landau ! " ...  " La démolition de notre vélodrome  de Besançon " ... " Une nocturne en première catégorie :  on était une échappée de cinq coureurs - dont moi et mon fils Morgan -;   j’ai emmené le sprint et Morgan gagne ! C’était  il y a deux ans. Cette nocturne, le dernier qui l’avait gagnée, c’était moi , quatre ans plus tôt, devant Francis Mourey, et en plus il n’y en a eu que deux éditions. Ca se passait à Maiche dans le Haut-Doubs" ...  "  Et d’avoir couru avec Morgan toute l’année 2007, sous le même maillot,  et tous les deux en catégorie Elite" 

 

- L'INTERVIOUWEUR  : " Le demi - fond, c’est venu comment ? … Racontes… "

- MARTIAL : " "Ca m’est venu" par mon père : il était coureur en demi-fond. C’est là que j’ai essayé, et ensuite mon père a passé son permis moto pour devenir mon entraîneur "  

 

 - L'INTERVIOUWEUR  : " Ton fils est un routier de bon niveau … ( c'était avant les titres de champion du monde, pardonnez-moi, j'pouvais pas savoir - n.d. STAYER FR) Est-ce qu’il t’arrive de courir avec lui dans un même peloton ? "

- MARTIAL : " Oui, depuis qu’il est junior ! "

 

 - L'INTERVIOUWEUR  : " Que ressens-tu dans ces moments-là ? "

- MARTIAL : " Il n'y a pas de mots ... Au début lui était motivé grâce a moi, et maintenant c’est moi qui suis motivé grâce à lui "

 

- L'INTERVIOUWEUR  : " Ton avis sur le coureur  MORGAN  KNEISKY ? "

- MARTIAL : " Je suis fier de lui : il a de très bonnes qualités, autant en route, qu'en piste et cyclo - cross, mais ne les exploite  pas toujours au bon moment. A partir d’aujourd’hui, vu la structure et le niveau où il évolue, il va apprendre son futur métier, j’espère " 

 

 - L'INTERVIOUWEUR  : " Il serait pas dans tes intentions de l’attirer vers le demi-fond, des fois, non ? "

- MARTIAL : " Il m’en a déjà parlé. Mais pour le moment son but est de passer "pro". On verra par la suite en demi-fond, car  il y a  très peu de courses intéressantes, à part les championnats de France et d’Europe " 

 

 - L'INTERVIOUWEUR  : " Tes projets pour 2008 ? " 

- MARTIAL : " Sur route, vu que je suis redescendu d’une catégorie, mon objectif est de gagner sur route, et encore faire partie de la finale aux "France" de demi-fond malgré mes quarante-deux ans " 

 

- L'INTERVIOUWEUR  : " Dis, tu t’ arrêteras de courir un jour ? "

- MARTIAL  : " …………………. ??????????? "


 

 

 champion du monde  M KNEISKI.jpgMORGAN

 

 

- L'INTERVIOUWEUR  : " Avoues, c’est ton père qui t’a forcé à faire du vélo ! " 

 - MORGAN  : " Oui, j’avoue, il me disait : " Si tu vas pas rouler tu manges pas ce soir ! " ... Non, sérieusement, il m’a jamais forcé à rouler, mais il m’a toujours motivé à le faire quand je commençais à monter dans les niveaux. Il m’a mis sur un vélo très très tôt : ça m'a plu tout de suite, et je me suis jamais arrêté depuis ! "  

 

- L'INTERVIOUWEUR  :   " Comment tu perçois le coureur Martial KNEISKY ? "

- MORGAN  : " Déjà, je  le vois comme mon père ! Après, sur le vélo, c’était mon modèle, et  j’ai toujours voulu être à son niveau : c’est sûrement ce qui m’a motivé;  il faisait de la route : je faisais de la route ! Pareil pour le cyclo-cross. Il m’a toujours aidé à progresser, avec ses conseils et son expérience. Une fois au même niveau, c’était devenu un adversaire, sur les courses comme à l’entraînement ... et une fois le niveau au-dessus, c’est devenu une satisfaction d’avoir réussi a être un coureur de sa classe, mais bon on verra dans vingt ans si je serai encore un première catégorie ...   

 

- L'INTERVIOUWEUR  : " Ton avenir sur le vélo … La route ? La piste ? "

- MORGAN  :  " Pour cette année 2008 pour la route je viens d’intégrer Chambéry cyclisme formation, grâce à mes résultats depuis junior. Grâce à cette structure, je vais participer à des grandes courses de catégorie 2.2 et 1.2 ( avec les équipes pro continental ), et les coupes de France DN1. Et puis je viens aussi d’intégrer l’équipe de France route, où là-aussi j’ai de très belles courses de pointées sur le calendrier de la coupe des nations espoir "  " Coté piste, ca fait deux années que je participe au championnat d’Europe. J’espère une troisième fois cette année. Autrement, toujours les championnats de France, ainsi que  participer à une coupe du Monde l’hiver prochain, comme je l’avais fait en 2006 " 

 

 - L'INTERVIOUWEUR  : " Le demi-fond, tu en penses quoi ?  "

 - MORGAN  : " Le demi-fond est une discipline que j’ai connue très tôt : j’avais encore des couches-culottes et j’étais dans un landau, et ca m’empêchait de dormir … (rires) Je trouve que c’est une discipline très spectaculaire, avec toujours un p’tit frisson quand les entraîneurs allument les motos ... Le bruit d’une moto de demi-fond est quelque chose d’unique, surtout pendant la course quand les coureurs s’attaquent et que le vélodrome tremble tout ce qu’il peut. J’aime aussi l’entente parfaite qu’il doit y avoir entre  l’entraineur et son coureur :  ils doivent se connaître mutuellement. C’est aussi spectaculaire que c’est technique. Il faut aussi avoir un très gros moteur : les coureurs puissants sont généralement devant "

 

 - L'INTERVIOUWEUR  :  " Tu te vois un jour à courir derrière moto ?  ( je t’ai vu déjà courir derrière derny et tu te débrouilles plutôt pas mal … )

 - MORGAN  : " Quand j’allais voir mon père courir à Besançon [quand il y avait encore le vélodrome] après chaque manche je piquais son vélo bizarre, et j’allais rouler sur le tartan au bord de la piste ... et je me cassais les genoux à emmener le 65 x 15 ! ... mais j’étais tout heureux, et je me disais qu'un jour je monterai sur la piste … Dès que je suis passé espoir, j’ai demandé à mon père si je pouvais essayer. Il m’a dit : "On verra dans quelques années !" A présent, j’ai d’autres priorités, mais mon rêve ce serait de réaliser la même chose que mon père. Avec son père, ça serait vraiment génial ! On serait de nouveau  deux en route sur les courses, et pourquoi pas viser un titre national les deux . Je garde cette idée dans un coin de ma tête en tout cas ! "

 

 - L'INTERVIOUWEUR  :   " Tes projets ?  Une année 2008 à tout casser ou "qui va piano va sano"  ? "  

 - MORGAN  : " J’ai réalisé  deux années Espoir à l’ Amicale Cycliste Bisontine, club  qui m'a fait grandir, qui m'a amené à un haut niveau, qui m’a apporté de l’expérience, et qui m'a permis d’être où je suis ! 2008 sera une année à tout casser, mon objectif principal sera de signer un contrat pro à la fin de saison, et avec Chambéry formation je pense que je n'en serai pas très loin ... Et je compte aussi sur l’aide de Jacques Decrion - mon entraîneur - et qui est au passage un ancien champion de France de demi-fond !! " 


Patrick POLICE

pour Le site Les Fondus du Demi Fond - 2008

A IMG_20161129_0001_crop - Copie (2)_crop 2 - Copie.jpg A SIGNATURE LA COUVERTURE Couverture Image (2) - W Copie 1 - Copie - Copie - Copie - 2.jpg



03/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres