STAYER -FR

STAYER -FR

LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 2011

LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 2011

Samedi 18 Juin 2011 - vélodrome de Plouzané

 

huit coureurs présents ont disputé une finale directe (départ par tirage au sort) :

LAZARE Mickael / FOUCHER Romuald

DEREPAS David / FILIATRE Bernard

DEMAY Pierre / GUILBAUD Loïc

CLERE Emilien / TOSCANO Francois

KNIESKY Martial / SIMON Cyril

DAENINCK Benoit / DERAET André

GAUDILLAT Antoine / GAUDILLAT Alain

ESTEVES Aurélien / PERSYN Raymond

 

six  coureurs ont terminés l’épreuve

CLASSEMENT FINAL

1/ DAENINCK Benoit les 50 kilomètres en 49’22 ‘’

2/ DEREPAS David à 4 ‘’

3/ CLERE Emilien à 3 tours

4/ ESTEVES Aurélien à 6 tours

5/ GAUDILLAT Antoine à 10 tours

6/ DEMAY Pierre à 15 tours

 

Un championnat placé sous les auspices d'une catastrophe annoncée ...                   Huit coureurs seulement au départ ...  Une météo qui chahute l'évènement ...              Qui aurait pû  croire que cette édition  2011 serait une grande cuvée ?

 

 

Finale directe, donc. Le tirage au sort va attribuer à Benoît Daeninck la quatrième place, et à David Derepas la septième. Tous les yeux sont braqués sur les deux favoris. Et ces deux-là vont nous délivrer un match époustouflant tout au long des cinquantes kilomètres de l'épreuve, dans un vélodrome balayé par les bourrasques.

 

A 18 h 30, alors que la patience de tous, public, entraîneurs et coureurs a jusque-là été mise à rude épreuve du fait des caprices de la météo, le départ est enfin donné.

 

 Benoit Daeninck un brin anxieux...

 

ce qui ne semble pas le cas d' Emilien Clère !

 

Aurélien Esteves, qui se révèlera épatant tout au long de l'épreuve va prendre rapidement le commandement , alors que David Derepas s'empresse sans autre préambule de déloger Daeninck de son poste avancé. Au dixième kilomètre, le coureur de Roubaix Lille Métropole revient dans les reins du  Dijonnais pour l'oublier derechef ... et on croit revoir un instant le mirobolant Daeninck millésime 2007… 

Mais Derepas brise vite cette illusion, pour lui reprendre bien vite la pole-position !!!  

 

Et puis, au vingtième kilomètre,  voilà notre Daeninck qui repasse Derepas, pour ne semble t-il plus devoir lâcher la tête, drivé par  l'impressionnant André Deraet. 

 

Deraet / Daeninck : le duo tragique de Rennes 2007 en piste vers le triomphe

 

Le ton monte alors (si possible !) entre les deux coureurs, qui  vont se livrer à partir   de ce moment  à un fameux bras de fer !

 

Au quarantième kilomètre, Derepas attaque et repasse en tète ! C'est chaud,           c'est intense, c'est poignant.

 

Au terme de tours tendus, Daeninck décide soudain de déboucher, pour venir attaquer à son tour le coureur de Deutsch Prodialog Bourgogne,  et lui chiper finalement  le commandement. Pour conclure en beauté, il lui faudra pourtant repousser au gré de six derniers tours incandescents les assauts désespérés du tandem Filiatre /  Derepas jusqu’à l’arrivée.

 

Daeninck - Derepas : un fameux duel sur la piste de Plouzané, puis la paix des braves ...

 

Emilien Clere a sû mettre de côté son tempérament de lutteur pour s'assurer une troisième place mille fois méritée, tandis qu'Aurelien Esteves aura épaté son monde en dévoilant un potentiel aussi certain qu'insoupçonné jusqu'à lors.

 

Huit coureurs seulement au départ, d'accord.

 

Mais  un sacré, un fameux championnat, placé sous le signe de la haute intensité,      et à la valeur sportive saluée unaniment par tous ceux qui ont eu la chance d'y assister !

 

 

Patrick POLICE

Merci à Jean Court, Dominique Turgis et Franck Chopin, du Comité de Bretagne.

 

  • Si vous apprécié cette rubrique,
  • laissez un commentaire !

 



21/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres